L’importance de créer une culture de reconnaissance

par Stéfanie Rochford, CRHA

Nous cherchons tous un environnement de travail agréable, stimulant et dynamique où la communication ouverte et le travail d’équipe règne.

Un sujet d’actualité nous parle du phénomène du ‘mindfulness’ mais il existe aussi la pratique de la reconnaissance que nous négligeons souvent mais qui est un puissant levier et très facile à intégrer dans les activités quotidiennes des opérations.

La reconnaissance peut être symbolique ou monétaire. Le webinaire présenté par l’ORHRI intitulé ‘La reconnaissance un puissant levier d’engagement’ par Marie-Ève Bérubé d’Alia Conseil, énumère les impacts de la reconnaissance dans le milieu du travail.

Les effets importants sur les membres de l’équipe sont nombreux :

1. Hausse du sentiment de compétence.
2. Hausse de la capacité à se développer et à s’améliorer.
3. Hausse du niveau de performance.
4. Hausse du niveau de motivation.
5. Hausse du bien-être et de la satisfaction.
6. Humanise le travail au quotidien.

En revanche, l’employeur bénéficie aussi des effets positifs soit :

Positionne l’organisation comme un employeur de choix.
Permet de cultiver et de retenir le personnel.
Mobilise les employés. Améliore la performance et l’efficacité organisationnelle.
Développe un milieu de travail humain.

Conséquemment, les effets reliés à la non-reconnaissance sont non-négligeable :

→ La diminution de l’engagement et de la mobilisation.
→ Une augmentation du taux de roulement et du taux d’absentéisme.

Ainsi, la réussite d’une culture de reconnaissance passe néanmoins par trois facteurs importants:

1. L’implication de la haute direction.
2. L’alignement sur les besoins du personnel.
3. L’alignement sur les objectifs d’affaires et la création d’un comité de pilotage

Le manque de reconnaissance coûte très cher aux organisations. Les formes de reconnaissances soit symboliques ou non-monétaires sont d’autant plus faciles à intégrer dans la culture et le milieu de travail.

L’élément de réussite demeure l’intérêt et la motivation d’intégrer cette pratique dans la culture. Fait intéressant, la forme de reconnaissance non-monétaire étant celle qui motive le plus!

Lire en Français