LA RÉINVENTION DES ORGANISATIONS EN 2018

par France Moretti

Avec la quatrième révolution industrielle, une croissance exponentielle de la conscience humaine se voit nous inspirer de nouvelles cultures organisationnelles.

 

Selon Laurent Devemy, CRHA, les modes de gestion traditionnels ne fonctionnent plus. L’instabilité et la complexité auxquelles nos organisations sont confrontées nous poussent à revoir nos façons de faire.

Notre vision du monde actuel évolue, franchissant les limites perçues du futur de nos organisations. Nous réinventons une manière plus émotive de travailler ensemble, nous libérant de l’apathie des hiérarchies structurelle :

 

“ Is it possible to reinvent organizations, to devise a new model that makes work productive, fulfilling, and meaningful? ”

Frédéric Laloux

 

Nous créons des lieux de travail issus de nouveaux modèles organisationnels qui permettent une productivité réalisable et significative.

 

‘ The greatest danger in times of turbulence

is not the turbulence –

It is to act with yesterday’s logic. ’

Peter Drucker

 

Selon Frédéric Laloux, auteur de « Reinventing Organizations », au premier plan de cette réinvention de nos organisations sont les trois percées de cette évolution organisationnelle :

 

1   Autogestion (la répartition du pouvoir)

– Opérer efficacement, même à grande échelle, avec un système basé sur des relations entre pairs, sans hiérarchie, sans consensus.

2   Intégrité (meilleure utilisation du talent)

 – Développer des pratiques qui invitent à déployer l’intégrité personnelle, non restreinte par des gabarits de professionnalisme conventionnels.

3   Objectif évolutif (mieux diriger l’énergie)

– Établir un but évolutif non prédictif et non contrôlant du futur, basé sur l’écoute et la compréhension des raisons d’être et des aspirations de l’organisation.

 

Des changements concrets sont visibles. Nous remarquons plusieurs exemples tels la création de nouveaux espaces de travail qui permettent la collaboration et le partage entre pairs, l’évaluation de la performance par «feedback» qui remplace l’évaluation annuelle, ainsi que le télétravail qui concilie vie professionnelle et vie personnelle, jouant également un rôle sur l’environnement et l’équilibre travail-famille.

Nous sommes toutefois à la pointe de l’iceberg des signes porteurs que nos organisations se réinventent et à l’aube de nouveaux modèles permettant aussi de s’adapter aux réalités de la cohabitation intergénérationnelle.

 

Read in English